■ COMPÉTENCES

Bafodi Cie articule les exigences de créations artistiques, ludiques et pédagogiques, avec un travail social utile au développement personnel et professionnel de chacun, en soulignant le rôle des imaginaires en dehors du cadre artistique pour dialoguer, apprendre et agir ensemble.


Chaque projet
utilise un processus
de création
qui exerce
l’ingéniosité
collective sur un
enjeu territorial clé.




Chaque projet met en jeu une pédagogie expérientielle à l’implication solidaire, citoyenne, où chacun s’exerce à imaginer, à coopérer pour la réussite d’un projet commun. Le processus de création est considéré comme au moins aussi important que la représentation/ le résultat.


• • • SAVOIRS FAIRE
médiation, éducation populaire, création artistique et ludique, événementiel, communication


• • • RESSOURCES
les autres pôles LBA (régie technique et fabrication (jeux, mobilier, dispositifs mobiles), production média, organisation living lab, recherche action situationnelle ainsi que les partenaires animation, spectacle, scénographie.



■ AXES DE RECHERCHE ACTION

« Tous en Jeu »




• ENJEU
Répondre aux besoins, des professionnels et des citoyens, d’appréhension et de compréhension des réalités de la transition climatique en cours pour faire des territoires locaux des projets partagés : énergie, eau, déchets, mobilité, numérique, santé.

• PROPOSITION
Créer et animer de façon collaborative 9 dispositifs de médiation pédagogique, ludique et symbolique dans le cadre de l’activité du living-lab Aire 38.




• MÉTHODE
Faire de la création et de l’animation de ces dispositifs de médiation thématique un exercice-action d’ingéniosité collective territoriale. Chaque projet implique des entreprises, des écoles, des services publics, des laboratoires de recherche, des associations et des habitants (enfants et adultes).

• CHANTIERS
9 parcours thématique/serious game, composés d’expositions, de dispositifs multimédia, d’expériences scientifiques, de jeux, d’expressions artistiques. Les joueurs ont à s’informer, dialoguer, coopérer pour évoluer dans le jeu et décider de l’aménagement d’un territoire imaginaire en fonction de scénarios de modes de vie dans le futur.



• DIFFUSION
Ces parcours sont adaptés aux publics (professionnel, tout public) et aux motivations des joueurs : événements professionnels, incentive et team bulding, éducation populaire, écoles, festivals, journées de sensibilisation. Ces dispositifs sont accessibles dans le living lab Aire 38 ou installés à la demande : place, rue, hall, espaces événementiels, salon.




■ HISTOIRE


Bafodi Cie est une compagnie de spectacle et d’animation, associant depuis 12 ans des artistes et des animateurs professionnels à des enfants, des jeunes et des adultes, de 6 à 70 ans.


Elle a germé dans un quartier populaire (Malakoff à Nantes) à la suite d’un projet de création d’un jardin ludique et poétique dans la rue et à la demande d’enfants et d’adultes complices de ce projet (Séti, Joseph, Nora, Sarah, Hatice, Yakumba, Sukamba, Lila, …). Trois activistes poétiques, Isabelle Gautreau (animatrice et clown), Stéphane Borgat (compositeur et musicien) et Gaëtan Bourdin (auteur et metteur en scène) ont saisi l’envie et créé au sein de LBA la compagnie Bafodi.





Tous ensemble, ils ont imaginé et animé : un jardin ludique mobile, des spectacles et des déambulatoires de rue (Tribulations, Mascarade, le voyage de Clémentine Alonzozoo, Réveillons-Nous), des créations radiophoniques et audiovisuelles (le Chat de mon quartier, le village de Bafodi), une conférence de dressage dans le quartier Malakoff.


Pendant 7 ans, ils ont joué ces créations dans toute la France et en Europe avec et aux côtés d’artistes confirmés, et notamment : André, Sandrine et Sabrina Bouglione (cirque), Philippe Escudié (théâtre improvisation), Nowart (grapheur), Léonardo Mayorga Sanchez (cirque et danse urbaine), Titi Robin (musique), ….








Depuis 2013, Bafodi Cie a engagé un nouveau cycle d’activité en lien avec le living-lab populaire et décalé Aire 38. Il s’agit d’explorer le futur, apprivoiser nos perceptions, nos représentations, nos compétences et nos modes de vie, pour s’exercer à faire cause commune. Il s’agit de considérer les fragilités et les talents de chacun comme autant de ressources pour cultiver le développement personnel et l’ingéniosité collective locale.



■ ENJEUX


Dans un monde contemporain qui se résigne aux replis communautaires, aux ségrégations générationnelles, sociales et culturelles, Bafodi Compagnie tient pour œuvre d’art l’enchantement du vivre ensemble.

Le concept de participation (prendre part à quelque chose) qui rejoint celui d’engagement, prend un essor significatif dans notre époque. A l’heure ou l’état de la planète suscite bien des inquiétudes, où les différences n’ont jamais été aussi marquées entre pays, cultures, ou les enjeux de transitions sociale, numérique ou climatique bouleversent nos modes de vies, l’engagement sociétal des citoyens et des jeunes en particulier est un enjeu primordial.




Dans ce contexte, les métiers de médiation, d’éducation populaire et de création artistique populaire se réinventent pour vivifier les moyens d’une ingéniosité collective indispensable pour faire face aux ruptures sociales et culturelles massives et profondes.

• • • ENJEU PRINCIPAL
Cultiver les talents: créativité, coopération, résilience, individuelle et collective
Bafodi Cie s’applique à prendre en compte les personnes, les communautés et les territoires les plus fragiles.


Pour l’historien Huizinga, auteur de Homo Ludens, historiquement, le jeu est une forme de régulation des rapports sociaux et est créateur de culture. Son idée principale est que « la culture ne naît pas du jeu, comme un fruit vivant qui se sépare de la plante mère, mais qu’elle se déploie dans le jeu et comme jeu ». Le jeu peut donc être défini comme phénomène social dans la mesure où, par son intermédiaire, un certain ordre/désordre en soi sera créé, animé, encadré et limité dans l’espace et dans le temps.
Beaucoup des jeux actuels fonctionnent sur la compétition. Si la compétition-émulation est une confrontation constructive et un facteur d’éducation à la vie sociale, l’occasion de s’affirmer, de se dépasser, elle devient dangereuse quand elle se résume à la loi du plus fort. Quand gagner consiste à éliminer l’autre, l’écraser, le jeu conduit à une concurrence agressive, haineuse et donc violente, entre les joueurs, avec des comportements destructeurs tant chez le
gagnant que chez les perdants.


Terry Orlick, enseignant à l’université d’Ottawa a étudié différentes cultures, notamment papoue, innuit (eskimo), chinoise…


Il y a repéré des jeux coopératifs et, sur les traces de l’anthropologue Margaret Mead, il a étayé la thèse selon laquelle il y aurait un lien entre la fréquence de l’utilisation des jeux coopératifs et le caractère non-violent de telle ou telle culture.



La dynamique du jeu ne repose plus sur l’intention de gagner sur un adversaire, mais de faire cause commune, pour réaliser un objectif qui ne pourra être atteint que par le respect, l’entraide et la solidarité entre les joueurs, trouvant un bénéfice réciproque à aider et à se faire aider. Ce faisant, elle touche à un des enjeux centraux de nos sociétés: le pouvoir relatif du sujet à être le créateur au moins partiel de son existence et celui des conditions de sa participation à la vie et l’organisation du corps social (individuation-socialisation-interraction).






■ À LA CARTE

EXPLORATIONS Territoires Mutants

Bafodi vous propose 9 parcours ludiques et pédagogiques pour vous aventurer dans le monde de demain. Les thématiques abordées sont l’énergie, l’eau, le digital, la mobilité, les déchets, l’habitat, la sécurité, la santé et les modes de vie.


JARDIN LUDIQUE MOBILE

Une caravane jardin habitée, par de drôles et curieux personnages, qui vous propose, un catalogue de jeux ludiques et pédagogiques pour les professionnels et le grand public.


ACCUEIL DE LOISIRS Petits explorateurs

Un accueil de loisirs 8-17 ans au cœur du living-lab Aire 38 pour explorer les sujets clés de la transition climatique et partager son point de vue : enquêtes, création de jeu, théâtre.





■ ILS NOUS ONT FAIT CONFIANCE

Fête du quartier Ragon / Nantes

Carnaval de Nantes


Mais aussi… Cirque Bouglione, Ville de Nantes, Saint Gilles Croix de Vie, festival Suisse, fetival de la Fleche, Festival de douarneneix, les Bateaux Nantais, Les communes de Belle Ile en Mer, festival de Saint Goustan, Unicités, Dexip, Eolane, CBP, Forum Mondial des Droits de l’homme.